Des Humains, travailleurs nomades, collaborant


Vision idéaliste du monde de demain ou réalité d’aujourd’hui ?  Faut-il avoir peur de partager ?  Quel bénéfice en finalité ?  Quelle perte éventuelle ?

Toutes ces questions sous-tendent généralement les échanges avec les formateurs.  Internet aujourd’hui, c’est d’abord et avant tout le partage : photos sur Flickr, vidéos sur Youtube, présentations sur Slideshare, liens intéressants sur Delicious ou pearltrees…  Tous ces outils invitent au partage mondial ou réservé à ses contacts, ses amis.

Y a-t-il plus de risques de « perte » pour un formateur aujourd’hui ? Avant Internet, votre syllabus se retrouvait dans les mains de vos apprenants qui les passaient à d’autres personnes comme un livre se prête.  Des photocopies étaient réalisées et votre nom disparaissait rapidement.

Aujourd’hui, vous publiez vos présentations ou des articles sur un blog et votre nom y est attaché.  Internet aujourd’hui, c’est donner pour recevoir.  Chaque humain connecté devient un contributeur volontaire ou involontaire.  Votre navigation est tracée et vous pouvez devenir un client potentiel pour des annonceurs.  Quelle est la différence entre ce traçage et celui effectué par les cartes client des grands distributeurs ?

De ce rôle « passif », subi, vous pouvez devenir un acteur de l’Internet : laisser un commentaire sur un restaurant, un voyagiste, un cd…  Ceux-ci peuvent influencer d’autres acheteurs.  Les exemples de changement de politique commerciale se multiplient suite aux réactions de clients sur Internet.  Nous pouvons donc devenir des acteurs responsables et qui auront de plus en plus de poids dans la société de demain.  N’est-ce pas un manière de réinventer la démocratie ?

L’année 2009 a été surnommée l’année Twitter.  Le nombre d’adhérents a fortement augmenté et les exemples de son utilisation interpellent : les premières images de l’avion dans l’Hudson sont parvenues via un tweet, les représailles en Iran également et dans le cas de Haïti, toutes les connexions étaient coupées mais Twitter fonctionnait encore.

Ces quelques exemples montrent la puissance de l’outil.  La présentation ci-dessous fait une très belle synthèse de l’utilisation de Twitter.  La personne qui l’a réalisée montre bien, dès la deuxième page, tous les contributeurs qui lui ont, peu ou prou, permis de réaliser ce travail.  Il s’agit donc bien d’une communauté Internet qui donne, partage et collabore.

Comments
One Response to “Des Humains, travailleurs nomades, collaborant”
Trackbacks
Check out what others are saying...
  1. […] Des Humains, travailleurs nomades, collaborant […]



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Blog Stats

    • 15,650 hits
%d blogueurs aiment cette page :